jeudi 21 novembre 2019

Madagascar et son zébu sacré racontés par la chaine Arte


Madagascar ne laisse plus les chaines internationales indifférentes. Au mois d’octobre, c’est au tour de la chaine franco-allemande Arte de consacrer quelques heures de reportage sur Madagascar et son zébu sacré.

Animal sacré de la grande île, le zébu est présent dans la vie quotidienne des malgaches, que ce soit en bonheur ou en malheur. Lors d’un évènement heureux comme le mariage, les repas familiaux servis aux invités contiennent des mets à base de viandes de zébu. Lorsque la famille organise un évènement spécial (exhumation, circoncision ou autres coutumes),  impossible de passer à côté du zébu.

Arte a donc décidé de tourner une émission spéciale sur la grande île afin de connaitre mieux cet engouement des malgaches pour cet animal emblématique. C’est la présentatrice Linda Lorin qui était à la charge de présenter l’émission. Elle emmenait les spectateurs sur les Hauts-Plateaux de Madagascar pour leur montrer la place prise par le zébu dans le quotidien des malgaches.


Madagascar et le zébu : une histoire d’amour sans fin


Le zébu fait partie de l’histoire de Madagascar depuis la nuit des temps. Quelles que soient les circonstances, le zébu était, est et restera l’emblème de la grande île. Autrefois symbole de royauté, l’image du zébu est devenue au fil des années l’identité culturelle malgache. C’est pourquoi ils ont décidé de donner le nom d’un zébu à l’équipe nationale de football malgache : le Barea.

Pour les touristes qui ont l’habitude de venir à Madagascar, ils ont surement croisé un troupeau de zébus dans la savane, à la campagne et dans les villes suburbaines de l’île. 50% de la population malgache sont fières d’élever plusieurs têtes de zébu. Ils considèrent ces bêtes comme le symbole de leur richesse et de leur pouvoir.  

N’oublions pas que le zébu peut être aussi domestiqué. Et à partir de là, il entre au cœur de nombreuses pratiques traditionnelles malgaches.

Malheureusement, le vol de zébus est un fléau fréquent sur la grande île. On entend souvent à la radio ou à la télé l’attaque à mains armées des bandits pour venir voler un troupeau tout entier. Arte n’a pas précisé ce point négatif dans son reportage, fort heureusement. Ce qui est sûr c’est que Madagascar et le zébu sont deux individus inséparables qui ne peuvent pas se passer l’un de l’autre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire