vendredi 10 mai 2019

Surfer dans les mers malgaches : une bonne idée!

Quand on parle de Madagascar, on pense toujours aux lémuriens, aux belles plages et aux paysages hors du commun. A partir de maintenant, incluez le surf dans votre liste lorsque vous spéculez sur les activités à faire à Madagascar. 

Si les malgaches ne sont pas encore des férus de surf, les touristes et les chercheurs, eux, sont aux aguets pour trouver les meilleurs spots à visiter. D’ailleurs, selon les amoureux de ce sport qui ont mené quelques recherches, Madagascar est une destination de rêve propice au surf trip. 


Où et quand surfer à Madagascar ?


Il y a beaucoup d’endroits où l’on peut surfer à Madagascar. C’est au nord que nous trouverons le premier spot idéal pour les adeptes du surf. Cet endroit est situé particulièrement à Sambava, dans une embouchure de la rivière locale.

Ensuite, il y a l’est du pays qui propose le spot de Mahambo et celui d’Ambila Lemaitso. Si  Mahambo est déjà réputé mondialement pour ses vagues hautes et présentes toute l’année, Ambila Lemaitso est, quant à lui, encore sauvage et peu exploré.

La partie sud de Madagascar dispose aussi de deux spots qui se trouvent à Fort Dauphin et à Tuléar. Les spots de Libanona sont intéressants puisqu’ils proposent des vagues gauches et droites, des beachbreaks et des vagues de récifs.

Des surfs-camps sont établis pour recevoir toutes les personnes souhaitant rester sur les lieux et profiter d’un long séjour. Les mois de septembre à octobre sont les plus conseillés pour faire du surf dans ces endroits. La température de l’eau peut osciller entre 23 et 29° en cette période de l’année.

Allier surf et dépaysement 


Toutes les localités que nous avons énumérées en haut sont tous des destinations touristiques très prisées. Si le surf est la principale activité à faire, vous pouvez la combiner à un séjour de découvertes et d’évasion sous le soleil. Du nord au sud, en passant par l’est, vous profitez de beaux paysages authentiques, de la mer chaude et des plages en sable fin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire